22 mars 2022 : Visite du centre pénitencier de Gradignan.

Avec ma collègue Laurence Harribey, nous avons souhaité exercer notre droit de visite au centre pénitencier de Gradignan, pour hommes et femmes. La surpopulation carcérale est devenue la norme : 780 personnes écrouées pour 350 places. Des capacités d’accueil indignes. Pas moins de 118 cellules de 9m2 qui accueillent 3 détenus avec un matelas au sol. Cela engendre une situation explosive, invivable pour les détenus comme pour les personnels qui sont eux à effectif constant. Il y a urgence à agir !