Je soutiens le collectif de Belin-Beliet qui s’oppose à l’implantation d’un entrepôt de e-commerce au coeur d’un parc naturel régional.

Il interpelle notre crédibilité politique à 2 niveaux. D’une part, il induirait une augmentation significative de la circulation de poids lourds sur l’A63 avec une augmentation des gaz à effet de serre, et d’autre part il détruirait une zone humide, dans un endroit stratégique, notamment pour le Bassin d’Arcachon.

Cette zone humide est à proximité de la Leyre et joue un rôle pour la protection des inondations en aval et pour le maintien du niveau d’eau en période estivale. Elle contribue également à réduire l’impact de l’utilisation des pesticides et engrais des exploitations agricoles en amont, qui se retrouvent déjà dans le bassin d’Arcachon. Nous sommes en présence de milieux trop fragiles pour ne pas y être attentif

J’ai écrit à la préfète de la Gironde sur le sujet. Je n’ai pas eu de réponse de sa part.

Daniel Salmon, sénateur EELV d’Ile et Vilaine, a posé une question d’actualité au Gouvernement le 4 novembre sur le sujet de l’implantation des entrpôts de e-commerce en citant l’exemple de Belin Beliet, que vous pouvez retrouver en vidéo.